Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/vill2458/public_html/wp-content/mu-plugins/passwordresetdeny.php on line 10
Patrimoine Saint-Denis La Réunion - Saint Denis

Patrimoine Saint-Denis La Réunion

L’île de la Réunion dispose de plusieurs patrimoines architecturaux qui témoignent d’un riche passé historique. Il compte plus d’une vingtaine d’édifices qui sont inscrits aux inventaires des monuments historiques, dont la Basilique-Cathédrale de Saint-Denis, la chapelle pointue, de Saint-Gilles-les-Hauts et la maison Carrère.

La Basilique-Cathédrale

Nichée au cœur de la ville, la Basilique-Cathédrale apparait comme un véritable chef-d’œuvre de l’art gothique. Elle est construite sur la tombe de Saint-Denis, le premier évêque de Paris mort vers 280. Depuis sa construction, elle a accueilli la sépulture de plus d’une quarantaine de rois et d’une trentaine de reines.  Pendant la Révolution française, la Basilique fut fortement endommagée. Au XIXe siècle, Viollet-le-Duc fut chargé de la restauration de l’édifice. La dernière campagne de restauration fut achevée en 2015, qui lui a rendu son aspect actuel. Du mois de juin de chaque année, durant le festival de Saint-Denis, la basilique accueille les plus grands chefs d’œuvre de la musique classique.

La chapelle pointue de Saint-Gilles-les-Hauts

Plus communément appelée musée de Villèle, la Chapelle se localise dans les hauts de Saint Paul. Premier monument historique de l’île, elle se distingue des maisons traditionnelles de l’île en raison de son architecture pointue. La chapelle fut construite par Mme Desbassayns, une fervente chrétienne pour que les esclaves de son domaine puissent recevoir une éducation religieuse. Après l’achèvement des travaux de construction, l’édifice ouvré fut ouvert aux habitants. L’ensemble architectural comprend une cuisine qui se trouve à l’extérieur et différentes annexes dont un hôpital consacré aux esclaves. Le 4 février 1932, un violent cyclone a ravagé la Chapelle, le jour même de la mort de Mme Desbassayns. Après les travaux de rénovation, Monseigneur Beaumont va consacrer l’édifice en 1934. En 2001, elle fut de nouveau restaurée par le département de La Réunion et de la direction des affaires étrangères.

La villa Carrère

La villa Carrère est un véritable bijou architectural datant du XIXe siècle et qui révèle de la bourgeoisie créole de l’époque. Située aux 14es rues de Paris, cet édifice témoigne de l’évolution des habitats créoles de la récession à cette période. Pour l’histoire, la maison est achetée en 1905 par Raphaël Carrère qui s’y installe avec sa famille. Au fil du temps, il décide de la rénover en ajoutant un étage. Les derniers travaux de restauration remontent en 2009. Désormais, elle abrite l’office de tourisme intercommunal du Nord. C’est d’ailleurs grâce à lui qu’elle doit son nom actuel.

 

Voir le site de l OT